Stage de PAYSAGE

(Immersion à l'humanisme et au graphisme)

Salle Polyvalente  LE CHAMBON

du 20 au 23  juillet  2017

Toute l'équipe est fière de vous annoncer la venue de

Klavdij  SLUBAN

Meilleur artiste coréen du Sud

Photographe intemporel

Il y a maintenant cinq ans que nous l'avions abordé à Arles

et le pudique et sincère contact que nous avons établi nous a séduit.

Nous ne pouvions que le cocher sur nos tablettes.

Il fait parti des très grands photographes connus sur la planète et

nous avons une chance inouïe de le rencontrer en 2017.

je vous invite à mieux connaître cet artiste exceptionnel

que les grandes Capitales s'arrachent !

Photographe Français, d'origine Slovène, il est né à Paris en 1963

Il mène une oeuvre personnelle rigoureuse et cohérente qui en fait

un des auteurs photographes majeurs de sa génération.

Souvent empreints de références littéraires ses cycles photographiques

en marge de l'actualité immédiate traitent le monde contemporain

avec un étonnant recul décalé.

L'intensité de son écriture est remarquable et la justesse

de sa photo est reconnaissable à ses noirs profonds.

Il nous interpelle par ses cadrages efficaces.

Ces projets l'ont conduit vers les Balkans, la Russie, la mer Baltique,

les îles Kerguelen, les caraïbes, les Amériques...


Ses travaux sont exposés dans les institutions internationales majeures :

Singapour, Helsinki, Canton, Tokyo, Museum Texas Tech,

Arles, Beaubourg Musée Niepce ...

Il obtient en 1986 une Maîtrise de littérature Anglo-Américaine

sur le sujet de "l'adolescent".

*   *  *  *   *   *   *

Reporter humaniste, en 1995 après avoir négocié avec l'administration

il a pu réaliser des ateliers photographiques avec de jeunes détenus à

Fleury Mérogis et se sont mobilisés avec lui, par la suite :

Henri Cartier-Bresson, Marc Riboud et William Klein

" ll leur a offert un espace de liberté  dans cet univers clos" ; C'est aussi cela Klavdij

A méditer : Il cite Wittgenstein qui disait :

" Tout ce qui peut être dit peut l'être clairement et ce dont on ne peut parler, on doit le taire.

Ce qui est important c'est d'arriver à une évidence.

Pour y arriver il faut que la poubelle soit bien pleine !

Je félicite les gens qui reviennent d'un voyage de dix jours avec 3000 photos ;

vous êtes extraordinaires.

J'ai envie de leur demander s'ils se reconnaissent vraiment dans leur photographie.

Telle photo est elle bien nécessaire, si on l'enlève est-ce qu'elle va manquer ? "

K S : l'image est devenue omniprésente, la photo devrait bien se porter !

Toutefois je pense qu'il faut apprendre aux gens à lire une image, à

savoir l'interpréter, à apprendre à interpréter son sens.

Toutes ces photos qui se superposent sans signification profonde forment

un tas qui pourrit sous son propre poids.

Des questions indispensables se posent à un moment donné dans notre démarche

L'impressionnante liste de ses interventions aux quatre coins du monde,

le nombre incroyable d'expositions accrochées dans les grandes métropoles

et son imposante bibliographie sont à consulter sur son site ou sur Wikipedia.

Vous l'avez compris, nous recevons un grand Monsieur

et le Village du CHAMBON mérite bien cette " pointure "

C'est un hommage qu'on leur rend pour leur ouverture d'esprit et leur fidélité.

Le stage ne sera ouvert qu'à douze stagiaires sur quatre jours.

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

Vendredi en soirée, projection commentée ouverte au public au CHAMBON

(cfrt notre site)

Voir nos conditions tarifaires dans l'onglet "Inscriptions".